Jeux de la Francophonie

© logo de l’Organisation Internationale de la Francophonie

ORGANISATION INTERNATIONALE DE LA FRANCOPHONIE

L’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF) fut créée en 1970 afin de donner corps à la coopération entre les pays qui partagent avec la France la langue, la culture, l’histoire ou encore des valeurs comme la paix internationale, la démocratie ou la protection de l’environnement. L’OIF est placée sous l’autorité du Sommet des dirigeants des pays membres, l’instance suprême de la Francophonie qui se réunit tous les deux ans (la dernière fois en octobre 2012 en République démocratique de Congo). La gestion courante est confiée au Secrétariat Général de l’OIF à Paris. Aujourd’hui, l’OIF rassemble 77 pays – en qualité de membres ou d’observateurs – regroupant 890 millions d’habitants au total.

En 1995, la Pologne a déposé auprès de l’OIF une demande d’adhésion, notamment en raison des liens formels qui la lient avec la France depuis l’époque de Napoléon. En 1997, elle a obtenu le statut de membre observateur, et par là même le droit de participer aux activités de l’Organisation (dont aux Jeux de la Francophonie).

 

© logo des Jeux de la Francophonie

HISTOIRE DES JEUX DE LA FRANCOPHONIE

Les Jeux de la Francophonie ont été créés lors du Sommet de l’Organisation Internationale de la Francophonie en 1987 avec objectif d'offrir à la jeunesse francophone un lieu d’expression et de rivalisation sous la bannière de l’amitié. Les Jeux sont organisés par le Comité International des Jeux de la Francophonie (CIJF), organe subsidiaire de l’Organisation internationale de la Francophonie. Les organes du CIJF sont : le Conseil d’orientation et la Direction.

La chronologie des Jeux, avec la participation de la Pologne, se présente comme suit :

I. 8-22 juillet 1989, Casablanca (Maroc) ;

II. 5-13 juillet 1994, Paris (France) ;

III. 27 août - 6 septembre 1997, Antananarivo (Madagascar) – pas de médailles, 24ème place ex aequo au classement des nations ;

IV. 14-24 juillet 2001, Ottawa (Canada) – les Polonais remportent 21 médailles (10 en or, 4 en argent, 7 en bronze), ainsi que la 4ème place au classement des nations et 4 records des Jeux : Aleksandra Pielu¿ek / Gra¿yna Prokopek / Aneta Lemiesz / Ma³gorzata Pskit dans la course 4x400 m (3:28:97), Krystyna Zabawska-Danilczyk au lancer du poids (18,25m) Szymon Zió³kowski au lancer du marteau (79,89 m) et Monika Pyrek au saut à la perche (4,30 m). Trois premiers de ces records restent actuels ;

V. 7-17 décembre 2005, Niamey (Niger) – la Pologne ne participe pas ;

VI. 27 septembre – 6 octobre 2009, Beyrouth (Liban) – la Pologne ne participe pas.

 

VIIes JEUX DE LA FRANCOPHONIE

En novembre 2010, l’Association France-Pologne a fait la proposition du retour de la Pologne aux Jeux de la Francophonie. En automne 2011, le ministre du Sport et du Tourisme polonais a pris la décision d’envoyer une délégation polonaise à la 7ème édition des Jeux à Nice.

En reconnaissance de son travail en faveur des Jeux de la Francophonie, l’Association France-Pologne a obtenu en 2012 le titre de promoteur officiel des JF en Pologne. Ce titre lui a été accordé à la fois par le Comité International des Jeux de la Francophonie à Paris et par le Comité National des Jeux de la Francophonie à Nice.

© logo des VIIes Jeux de la Francophonie Nice 2013

Les VIIes Jeux de la Francophonie ont eu lieu entre les 6-15 septembre 2013 à Nice. Les participants se sont affrontés dans 9 disciplines sportives (athlétisme, handi-athlétisme, judo, cyclisme sur route, basketball, football, tennis de table, lutte libre et lutte africaine) et dans une douzaine de concours culturels (peinture et sculpture, danse, chanson, photographie, l’art de la rue, création écologique et numérique, etc.). Leurs épreuves ont été suivies par 100 milions de spectateurs à travers le monde.

Les Polonais ont remporté 27 médailles (10 en or, 4 en argent, 13 en bronze) et la 3ème place sur 54 nations participantes (regroupant quelques 3.000 participants). Nos sportifs ont établi 4 records des Jeux : Anita W³odarczyk au lancer du marteau (75,62 m), Anna Jagaciak au saut en longueur (6,68 m), £ukasz Grzeszczuk au lancer du javelot (78,62 m) et Tomasz Majewski au lancer du poids (20,18 m).

Résultats des VIIes Jeux de la Francophonie Nice 2013

 

 

© logo des VIIIes Jeux de la Francophonie Abidjan 2017

VIIIes JEUX DE LA FRANCOPHONIE

Dès leur création, les Jeux de la Francophonie sont accueillis en alternance dans des pays du Sud et du Nord du globe. Ainsi, les VIIIes Jeux de la Francophonie se dérouleront en 2017 à Abidjan, la plus grande ville et l’ancienne capitale de la Côte d’Ivoire.

En novembre 2013, l'Association France-Pologne, en reconnaissance de ses activités en faveur des Jeux de la Francophonie, a été designée Promoteur Officiel de cet événement par le Comité National des VIIIes Jeux de la Francophonie en Côte d’Ivoire.

 

 

 

© logo du projet « IXes Jeux de la Francophonie Varsovie 2021 »

VARSOVIE 2021

En novembre 2012, l’Association France-Pologne a fait la proposition de déposer la candidature de Varsovie comme ville-hôte des IXes Jeux de la Francophonie en 2021. A ce jour, cette initiative a reçu le soutien officiel des autorites suivantes :

- autorités centrales : Ministre de l’Économie ;

- autorités régionales : Voïvode (Préfet) de la région de Mazovie, Maire de la ville-capitale de Varsovie, Président du Conseil de la Voïvodie de Mazovie ;

- fédérations sportives représentant l'ensemble de disciplines ayant pris part aux VIIes Jeux de la Francophonie : PZPN (football), PZLA (athlétisme), PZJudo, PZKol (cyclisme), PZKosz (basketball), PZTS (tennis de table), PZZ (lutte libre), PZSN (handisport) ;

- représentants du secteur du tourisme : l'Organisation Polonaise du Tourisme (POT), la Chambre Économique d'Hôtellerie Polonaise (IGHP), la Chambre Polonaise de Tourisme (PIT), l'Union Polonaise des Organisateurs du Tourisme (PZOT), la Fondation "Warsaw Destination Alliance" et la Chambre de Tourisme de Varsovie (WIG) ;

- représentants du secteur du transport de personnes : l'Association polonaise des transporteurs par autocar (PSPA), l'Association internationale du transport aérien (IATA) ;

- représentants des entrepreneurs : la Chambre Nationale de Commerce (KIG), Pracodawcy RP (organisation d'employeurs polonais), la Chambre des métiers et de l'entrepreunariat de Mazovie (MIRIP).

Les Jeux de la Francophonie en Pologne seraient non seulement synonyme d'une manifestation sportive et culturelle attractive aux yeux des millions de spectateurs et de téléspectateurs, mais aussi stimuleraient l’économie polonaise (en particulier le secteur du tourisme au sens large). Il convient de noter que la plupart de l’infrastructure sportive ou logistique nécessaire est déjà en place ou sera construite d’ici 2021.

-------------------

Plus d'informations : Président de la Commission pour les Jeux de la Francophonie au sein de l'Association France-Pologne, M. Jacek Karczewski, jacek(at)karczewski.org